Cavalcade juin 2016 « La peur à cheval »

Vous avez maintenant l’habitude de nous voir participer au thème de la cavalcade: si vous êtes nouveaux c’est un concept lancé par le blog Cheval-facile . Chaque mois un blog héberge la cavalcade et donne un thème, ce mois-ci c’est Eperdument cheval.

Je vous laisse le lien de la cavalcade du mois ici : Juste là

Comme nous sommes 2 sur ce blog ( même parfois un peu plus) Coralie c’est aussi exprimé sur le sujet :je vous invite vivement à lire son texte

Et rentrons dans le vif du sujet concernant : Ma peur à cheval

Je n’ai jamais été une grande téméraire, j’ai commencé l’équitation vers 14 ans donc déjà je savais que je pouvais me faire mal.

Le fait d’avoir une jument un peu caractérielle n’arrange pas mes petites angoisses.

Parce que j’ai souvent peur de me faire embarque ou que lorsqu’elle charge, elle ne s’arrête pas.
Bon faut aussi dire que la première fois que je suis montée dessus j’ai bien failli manger le sable (les sauts de moutons, sans les étriers, etc…). En plus je l’ai vu mettre une des cavalières venue faire un essai de demi-pension au tapis… (Si tu passes par là je suis encore désolée).

Enfin bon je ne suis pas super courageuse et j’ai une jument « difficile ».

Le décor est planté !

J’ai surtout peur depuis ma dernière chute (la seule et l’unique de miss Sirène la terrible).
Dimanche après-midi en forêt d’Olonne sur mer, accompagné de mon chéri en vélo, pas mal de nuage (genre orage qui se prépare). Après un petit moment je sens la jument énervée, je préviens mon chéri (qui pédalait dans la semoule) qu’on rentre. Sur le retour la jument prise de panique est parti au grand galop. Avec le recul je pense que j’ai fait la rêne d’urgence trop tard. Bref une jument, sur une distance qui est passée bien trop vite à mon goût, qui galope plein cul la tête dans ma botte. Je crois que j’ai hurlée, j’ai eu peur. Peur pour moi (ben oui quand même), pour elle (la route tout au bout) et pour le pauvre type (famille ou n’importe qui) qui aurait pu passer. Heureusement nous n’avons croisé personne sinon je pense qu’on lui passait dessus.
Bien avant la route il y a une barrière, qu’il faut contourner. Quand j’ai vu la barrière, j’ai senti ma jument se préparer à sauter, et là je savais qu’on irait au tas toute les 2. Elle a pilé devant la barrière et a fait un écart. J’ai fini la tête dans les racines de l’arbre à côté de la barrière, le souffle coupé, les rênes à la main. Ma jument dans sa panique m’a mis un coup de pied dans le dos, ce qui m’a sur le coup tellement énervé, que j’ai pu respirer. J’ai mis un moment avant de me relever, et c’est tout de même assise que mon copain m’a retrouvé.

Je ne pouvais plus tenir ma jument sur le retour (toujours stressée), j’ai donc choisi de tenir la monture plus fiable : le vélo.

Arrivée devant son pré, sa panique avait disparu et j’ai décidé de me remettre en selle à l’arrêt (à l’attache) pour me dire que je pouvais remonter sur son dos. (« Il faut toujours remonter après une chute »)

Je ne me suis rien cassée, faut croire que je suis solide, j’ai quand même passé une radio du dos. J’ai eu mal à la tête pendant plusieurs jours (mais bon apparemment l’infirmier, qui m’a juste demandé si j’avais ma bombe, n’a pas jugé nécessaire de faire d’autres tests)

J’ai eu mal au dos pendant un long moment ( 3 mois) et 2 séances d’ostéopathie m’ont remise en place (« On dirait que vous avez fait plusieurs tonneaux en voiture !  » « Euh nan je me suis juste cassée la gueule… »)

Cette chute à actuellement 2ans presque jour pour jour.

 

Depuis, je n’ai pas osé galoper en ballade.

Mais un jour, je retenterais.

ps: par contre j’ai galoper en carrière

galop
la preuve

Aliénor

3 thoughts on “Cavalcade juin 2016 « La peur à cheval »

  1. Bonjour Aliénor!
    Je découvre votre texte via la Cavalcade, et je vous dis déjà bravo pour nous avoir raconté cet épisode vraiment douloureux et franchement paniquant. Bravo aussi pour être remontée aussi vite que possible!
    Pour reprendre confiance, parler de sa peur, la partager, et trouver une personne à qui vous faites entière confiance pour vous emmener dehors avec votre cheval pourrait peut-être vous aider?… Il existe diverses techniques pour retrouver son bien être à cheval alors pourquoi ne pas en profiter? Vous semblez avoir la passion chevillée au corps et le courage nécessaire pour triompher des épreuves.
    Bien sûr, je ne vous connais pas mais je vous encourage de tout coeur, en temps que membre de la communauté cavalière et bloggeuse 🙂 Courage et tenez-nous au courant de votre évolution!

    1. Bonjour, j’ai aperçu ton blog il y a peu aussi 😉
      Je suis ressortie en extérieur plusieurs fois depuis (j’ai même fait une randonnée seule). Mais pour le moment je ne me sens pas capable de galoper (seule en tout cas). Mais je pense que d’ici cet été le problème sera résolu 🙂

Laisser un commentaire