Le dessous d’un TREC

Coralie vous a présenté le TREC  (à retrouver la). Vous avez peut-être une idée du sujet que je vais aborder si vous avez regardé notre Instagram.

Je n’avais jamais mis les pieds sur un TREC, et j’avais une vague idée de ce que s’était.

J’ai déjà été sur le terrain de plusieurs concours, CSO et dressage principalement. J’aime tout découvrir, j’adore lire et apprendre.

Venant en au TREC, cette discipline un peu mystérieuse.

Comme vous le savez peut être j’ai commencé à monter à cheval au Ce de Poitiers. Je suis donc leur blog régulièrement, je suis tombé sur une de leurs annonces recherchant des bénévoles pour un TREC.

Après un peu de réflexion ( et de est-ce que j’ai prévu un truc, je regarde dans mon agenda) j’ai donc proposé mon aide.

Arrivée au CE à 10h, rdv en salle des cartes. La plupart des concurrents sont déjà partis sur le POR. Axelle (la personne qui organise ce TREC) nous explique avec ma « collègue » ce qu’on va faire et nous emmène. Nous sommes la dernière balise du POR, nous sommes là pour noter si les cavaliers arrivent par le bon chemin. Sa me rappelle des souvenirs, je suis passé par là avec ma jument.

De 10h15 à 12h15 nous sommes donc sur un chemin entre des champs à discuter entre les cavaliers tout seul et les groupes qui passent (oui le beau champ de Colza sur Insta) .

 

 

Il y a des clubs 1 et des clubs élites.

Le prochain RDV est à 13h sur le terrain de cross.

 

Nous sommes une dizaine à suivre Axelle qui nous montre les difficultés à franchir lors du PTV, nous explique tour à tour comment noté la difficulté qui nous est attribué. Je suis sur un contre bas, la dernière difficulté à cheval sur le terrain de cross. A 14h le premier cavalier s’élance, et ils s’enchainent, ils sont 54 en tout. Quelques obstacles posent plus de problèmes aux cavaliers, les cavaliers s’encouragent les uns les autres.

Une fois fini, il y à l’attente des résultats. Il faut compter tous les points du PTV etc.

 

Le TREC c’est une grande famille chaleureuse, qui prend un pot pour se féliciter mutuellement après les remises de prix.

 

Bref, ça donne envie !

Le blog du CE de Poitiers

Aliénor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *