Le cheval de mes rêves

C’est la première fois qu’on participe à la cavalcade des blog, faut dire qu’on est nouveau, la cavalcade des blogs c’est expliqué ici :c’est quoi ça la cavalcade ?   Chaque mois un thème est donné par un blog qui accueille la cavalcade, ce mois ci c’est eduquer-son-cheval.com.  Et le thème lancé est tellement inspirant que je n’ai pas pu résister, je ne le dévoilerais pas sur ce blog si vous voulez le connaître avant de lire l’article c’est par ici.

Logo-Cavalcade

 

Depuis toute petite je rêve d’avoir mon propre cheval. Comme beaucoup de cavalière en herbe. Je le voyais noir, grand et majestueux… En fait il suffit de lire les romans  « l’étalon noir » c’est un cheval comme ça que je le voulais.  Mais moins fougueux parce que je n’ai jamais été très téméraire. S’était physiquement le cheval de mes rêves, avec un caractère que moi seule pourrais convaincre.

Puis on grandi, les rêves changent, enfin plus ou moins. Je rêvais toujours du cheval parfait, mon cheval.

J’ai eu mon premier coup de cœur en centre équestre comme beaucoup. Il avait un nom de fleur, c’était un beau palomino, un demi-sang arabe gourmand comme pas possible. Mais c’était un cheval de centre équestre, pas le cheval de mes rêves.

Puis j’ai eu quelques aventures équestres, beaucoup de doutes et de changements. J’ai pris des chevaux en demi-pension. J’ai demandé à ce qu’on me confie une des juments que j’avais en demi-pension, parce que sinon elle devait être vendue.

Ce n’était pas mon idéal, c’était son exact opposé. Une jument stressée, pleine de sang, alezane et trotteur … Tout pour me déplaire sur le papier.

C’était il y a un peu plus de 3 ans. Il m’est arrivé des choses pas drôles dont je n’ai pas envie de parler, j’ai beaucoup pleuré, cette jument m’a aidé. Elle est le reflet de mes émotions, les plus belles comme les plus mauvaises.

Depuis mes rêves sont devenus beaucoup simple, ce n’était plus qu’elle. Je l’ai acheté pour l’avoir toujours auprès de moi.

Le cheval de mes rêves, est une jument. Une jument fière, impatiente, qui n’accorde pas sa confiance comme on mange une carotte. C’est une pile électrique sous la selle, qui n’a peur de rien à par des flaques d’eau et parfois des vaches (oui seulement parfois). Gourmande comme moi.
Elle m’apaise presque autant que je la calme, abuse parfois de ma patience. Me fait des câlins seulement quand elle en a envie. Elle est joueuse, un peu tête en l’air et un peu dingue. Je prends soin de l’écouter et elle m’écoute, enfin de temps en temps. Elle me fait comprendre quand je vais trop loin, et cherche à faire plaisir quand je ne la pousse pas assez.

C’est la jument qui est tellement fière de savoir faire la jambette, qu’elle peut te balancer son sabot dans le genoux.

Le cheval de mes rêves c’est elle. Elle m’apporte énormément au quotidien, me rend heureuse, paniquée parfois… Elle m’a appris beaucoup, sur les chevaux et l’équitation en général mais surtout sur moi.

 

Finalement le cheval de mes rêves ce n’est pas celui de tout le monde c’est celui qui me renvoie à ce que je veux, ce que j’aimerai, et ce que j’ai réellement.

Le cheval de mes rêves c’est toi.


Aliénor

Edit du 02/04/2017: Sirène a vaincu sa peur des flaques d’eau 😉

4 thoughts on “Le cheval de mes rêves

Laisser un commentaire