Le Trec c’est quoi ?

On connait tous(tes) les disciplines classiques pratiquées par la plupart des cavaliers et cavalières qui sont le saut d’obstacle, le dressage ou encore même le cross. Mais on parle rarement des autres disciplines qui se passe en extérieur. Aujourd’hui on va donc parler du TREC autrement dit les « Techniques de Randonnée Équestre de Compétition ».

Une petite présentation s’impose. Cette discipline sportive est née à la fin des années 1980 dans des groupes de cavaliers randonneurs désireux de mesurer leurs chevaux et leurs compétences équestres lors d’épreuves valorisant les qualités nécessaires à la pratique de la randonnée. Cette discipline peut se pratiquer en équipe (3 ou 4) ou en individuel. Il faut savoir que l’inscription se fait sur les Haras Nationaux. Dans le TREC tout type de cheval peut y participer ainsi que les poneys. Les chevaux/poneys d’Origines Constatées (OC) et Origines Non Constatées (ONC) sont acceptés. Il se compose de 3 épreuves pour évaluer le cavalier et sa monture dans son ensemble.

La première épreuve est le POR (Parcours d’Orientation et de Régularité). Il demande une bonne gestion de l’effort du cheval et des connaissances en topographie, notamment dans la lecture de carte. Avant de partir sur son parcours, le cavalier va passer 20 minutes dans une salle que l’on appelle la salle des cartes. Il va devoir recopier un itinéraire sur sa carte. Il devra être très vigilent au tracé sur la carte. Ce parcours pourra aller de 12 à 50 km selon la catégorie. Durant le POR, des postes de contrôle sont disséminés et leurs particularités c’est que le cavalier ignore leurs emplacements. Au départ, et à chaque contrôle la vitesse idéale à réaliser sur le tronçon suivant est indiquée.

Salle des Cartes

La seconde est la maîtrise des allures. Elle évalue la technique équestre du cavalier et le dressage du cheval. Son but est sur une distance de 100/150 mètres et dans un couloir de 1.5 mètre de large, le cavalier doit emmené son cheval dans un galop le plus lent et de revenir dans un pas le plus rapide. Pour la catégorie Club 1, le test comporte cinq phases:
1 : 10 m au pas
Zone de transition de 5 m
2 : 15 m au trot
Zone de transition de 10 m
3 : 20 m au galop
Zone de transition de 20 m
4 : 10 m de pas
Zone de transition de 15 m
5 : 15 m de galop
Ce test doit se dérouler dans un espace clos, type carrière.
Chaque phase et chaque zone de transition est matérialisée par des cônes formant une porte de 2 m de
large minimum. Cette épreuve est chronométrée.

Maitrise des alluresRetour au pas le plus rapide

La dernière est le PTV (Parcours en Terrain Varié). Il se compose de 12 à 18 difficultés selon le niveau. Elles peuvent être naturelles ou simulées. Elles reproduisent des situations que le cavalier et son cheval peuvent rencontrer en pleine nature. Il s’agit de les franchir dans le calme et en toute sécurité. Sur cette épreuve c’est l’efficacité, la franchise et le style du couple qui sont notés. Elle peut être composée de gué, haie, escalier, fossé, passerelle, portail, branches basses, tronc … Les difficultés s’enchaînent, alternant tronçons sautant rapides et passages techniques nécessitant calme et précision. Certaines difficultés se franchissent à pied comme en pleine nature le cavalier peut être amené à descendre devant certains obstacles qu’il rencontre.

Avant il y avait une quatrième épreuve qui était la présentation du couple mais elle a été supprimé. Elle visait à contrôler la tenue et le harnachement du couple, qui doivent être adaptés et entretenus pour « aller loin en ménageant la monture » et… le cavalier.

Le cavalier doit disposer d’un gilet de protection de niveau trois  qui est obligatoire sur le PTV, d’une paire de chaps qui sont obligatoires uniquement sur la maîtrise des allures et sur le PTV, le port du dossard sur toutes les épreuves, un gilet de signalisation, d’une photocopie de sa carte d’identité et de sa licence ainsi que d’un téléphone portable (un seul par équipe). Pour l’équipement du cheval, le cavalier est libre de choisir son harnachement (le sans-mors est autorisé) mais il doit le conserver sur les trois épreuves. Le cheval doit porter un licol avec une longe par dessous son équipement.

Je remercie Trait Nature de m’avoir gentiment partagé ses photos lors de ses TREC. Elle en organise un le 4 Juin 2016 au sein de la ferme.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la discipline voici Le TREC par FFETV :

Alors si comme moi vous êtes passionné par l’équitation d’extérieur et que vous souhaitez tester votre couple, lancez-vous !

 

                                             Coralie

Laisser un commentaire