Site Loader

J’ai décidé de participer également au thème de la cavalcade de ce mois de juin. Pour une fois un thème 2 auteures et donc 2 articles, vous pouvez retrouver la participation d’Aliénor ici . Si vous souhaitez en savoir plus sur le concept de la cavalcade des blogs : C’est par ici. Ce mois-ci le blog qui héberge la cavalcade est Eperdument cheval.

Je vous laisse le lien de la cavalcade de Juin : Juste ici

 

Nous sommes conscientes qu’à cheval tout peut nous arriver et nous pouvons avoir par la suite des craintes.

Je vais vous raconter comment ma crainte du saut et de me faire embarquer par un cheval est née.

Tout commence l’année de mes 11 ans, je montais en club à cette époque. Nous étions en plein cours de saut d’obstacle. La jument a commencé à hésiter pour franchir un obstacle mais avec un petit coup de langue et on a continué à enchaîner. Mais arrivé au dernier obstacle, la jument a dérobé et j’ai fini dans le chandelier. La monitrice est arrivée en me faisant des reproches que c’était de ma faute. Je me suis sentie très humiliée. J’ai quand même continué la séance mais avec la peur au ventre qu’elle recommence de plus belle.

La même année, une autre peur m’est venue lors d’un cours de dressage cette fois. J’avais une jument que appréciais guère à cause de son caractère imprévisible. Elle était calme mais d’un seul coup elle a décidé de faire un énorme écart et de partir à fond les ballons. J’avais tellement peur que j’étais incapable de l’arrêter. Je me suis fait encore incendié en me traitant d’incapable.

Aujourd’hui, ma peur du saut et de me faire embarquer est moins présente quand je monte ma jument car je lui fais confiance et pourtant elle a tendance à s’exprimer gaiement quand on galope. Mais je reste néanmoins angoissée quand je suis sur un autre cheval car je ne me fais pas encore assez confiance pour la vaincre complètement.

 

Néanmoins comme vous pouvez le constater, je fais confiance à ma jument et j’essaie de vaincre ma peur de passer une barre. Même si je saute pas des hauteurs extravagantes, le principal c’est de prendre plaisir avec sa monture.

 

                                             Coralie

Partage

Post Author: Coralie

Je m'appelle Coralie et j'ai 20 ans.
Je pratique l'équitation depuis l'âge de 4 ans. Je suis montée en club jusqu’à l’âge de 16 ans. J’ai fait pas mal de compétitions mais ça ne me plaisait plus autant et l’esprit qui y règne ne me convenait plus . J’ai donc arrêté de côtoyer les chevaux suite à une mauvaise expérience en club. Mais quand on aime les chevaux…J’ai donc pris la décision de devenir propriétaire et ne plus monter en club. Mes parents m’ont offert ma première jument. Cela fait donc 4 ans que je suis propriétaire d’une double ponette d’1m35 de 9 ans, qui répond au nom de Titouane.
Elle fait mon bonheur au quotidien et j’ai découvert la vraie passion pour le cheval en lui-même et non la pratique pour l’équitation. Je ne monte plus aussi souvent, je viens voir ma jument pour venir la voir. Quand on devient propriétaire, on apprend grâce à son cheval que l’équitation ce n’est pas juste monter à cheval mais c’est de s’en occuper, de l’observer afin de comprendre ses attentes, ses besoins…

Apprendre à écouter pour construire une réelle relation !

4 Replies to “La peur a cheval”

  1. Bonjour Coralie,
    Je découvre votre article, ainsi que celui d’Aliénor et par là-même, votre blog, via la Cavalcade de ce mois de juin.
    Petite question idiote: n’y a-t-il pas moyen de « liker » vos écrits? (Je ne vois que le bouton partage…)
    Quant à votre récit, il me ramène plusieurs années en arrière et je compatis. L’humiliation ajoutée à la peur: un cocktail détonnant et qui vous suit encore bien malgré vous, même si, comme vous l’expliquez bien, vous avez pris le parti d’apprendre à faire confiance à votre propre jument 🙂 je vous souhaite de vaincre cette anxiété le plus vite possible en tous cas et espère vous retrouver sur une prochaine cavalcade.

    1. Bonjour Isabelle,
      Merci beaucoup pour votre commentaire. Il m’a beaucoup touché. Je vais voir ça pour la fonction « liker » pour les articles, voir si c’est possible.
      Au plaisir de vous revoir sur une prochaine cavalcade ou sur les prochains articles.

  2. Quel manque de pédagogie .. Dire à un cavalier un peu plus âgé/expérimenté « C’était de ta faute », d’accord mais il y a des façons de le dire ! Certains enseignants sont tellement mauvais !

    1. Tout à fait d’accord. Elle m’a appris pas mal de chose ça c’est sur mais elle m’a beaucoup hurlé dessus. Elle faisait ça avec tous ses élèves.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.