Site Loader
covid 19 confinement et propriétaire d'équidé

Je ne vais certainement pas me faire des amis en écrivant cet article, c’est sujet à débat c’est certain mais voici mon avis. 

Le gouvernement français proclame le 17 Mars à midi le confinement, le 19 Mars la FFE met au clair la situation pour les propriétaires d’équidés en pension.
Avant même l’éclaircissement de la FFE il était pour moi impensable de juste aller monter à cheval comme si le monde autour tournait normalement. J’y suis aller le 17 mars au matin pour faire les soins de ma jument qui a le don pour choper des trucs au meilleur moment. Rien de grave juste un truc type dermatophilose sur les 4 cmembres. 

Depuis ce jour je ne l’ai pas vu et j’ai vu bon nombre de commentaire de gens sur les réseaux plus ou moins justifié sur la situation actuelle.

Nous sommes mondialement touché par un virus, une pandémie, c’est comme ça que merlin bas madame Mim dans le Disney « Merlin l’enchanteur » ( chacun ses ref). 

Alors oui comme toi je suis triste de ne pas voir ma jument, les soins n’étant clairement pas vitaux pour sa santé et je fais 100% confiance à la pension qui va gérer pour moi. Oui je devais la remuscler, ça attendra. 

J’ai vu comme certain d’entre vous cette pétition pour qu’on rouvre au propriétaire , mais WHHHHAAAT ? 
Est-ce que votre sortie en carrière, votre entrainement vaut plus que votre vie ? La vie des autres propriétaires ? La vie des gens qui sont là au quotidien pour votre cheval ? La vie de vos proches ? 

NON ! 

Il n’est pas autorisé à certain sportif de haut niveau de pratiquer alors que de grosses échéances arrivent, ce n’est pas le cas des cavaliers pro, puisqu’ils ont le droit de travailler dans leurs structures. Alors non Martine cavalière de CSO amateur, tu vas raté ta saison. Tant pis !

Le bien être du cheval

Beaucoup mettent en avant le bien être du cheval, un cheval doit travailler . 
Dans quel but ? Son bien être ?  Jusqu’à preuve du contraire non, le cheval pour avoir ses besoins respectés doit pouvoir se mouvoir correctement, avoir des contacts avec ses congénères et pouvoir manger. 
Hors chevaux qui ont effectivement des problèmes spécifiques qui demandent une musculature constante etc. 

Ton cheval vit au box à l’année et tu t’inquiètes maintenant qu’il ne va pas pouvoir sortir ? Je sais bien que dans certaine ville (type grande ville) il n’y a pas de terrain ou pas de terrain. Vous faites confiance au gérant et employés des structures au quotidien, cela ne devraient pas changer sinon c’est que vous avez un problème avec la pension. Oui mes propos sont durs, oui j’ai déjà eu des soucis de pension. 

 

Les améliorations dans certains cas

Même si je suis pour le confinement complet, je ne suis pas pour la mort de notre sport et filière.
J’imagine bien certain gérant seul avec beaucoup de sport qui doivent galérer et jongler avec le travail scolaire des enfants en plus. 
Je pense qu’on devrait permettre à 1 ou 2 propriétaire MAX d’aider bénévolement à sortir les chevaux etc.
Parce que certain sont au chômage technique.

Les cavaliers qui ont leurs chevaux dans leurs propres terrains ne sont pas concernés par les directives de la FFE étant donner qu’ils sont seuls. Et clairement le but n’est pas de laisser les chevaux mourir de faim ou de soif.


Prend ton mal en patience, profite en pour faire du sport à la maison, apprend des choses avec les plateformes en ligne, les podcasts et les différents blog. On est tous dans la même galère il serait temps de se serrer les coudes…

Partage

Post Author: Aliénor

Cavalière passionnée, propriétaire d'une jument trotteur français du nom de Sirène du Bijou qui fait régulièrement office de crash test.
Ma vie se résume a monter a cheval et manger des bonbons devant Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.