Site Loader
écurie Belgique, Daniel Deusser

Si je devais imaginer mon écurie de rêve…

Dans mon écurie de rêve déjà j’ai une jument qui ne met pas de la boue partout et qui n’éparpille pas la moitié de sa ration sur le sol. Ceci étant apparemment impossible, mon écurie de rêve reste un rêve.

Un paradis pour ma jument.

Une écurie de rêve respecte les besoins fondamentaux. C’est à dire à manger , des copains et de l’espace pour pouvoir se déplacer.

– Manger :
Si on devait n’écouter que la voix de Sirène elle passerait son temps à manger des clémentines et des bonbons. Autant dire qu’elle serait morte d’ici 2 jours. Un cheval est un être herbivore, et passe une bonne partie de sa journée à manger.
Dans mon écurie parfaite elle aurait alors de l’herbe et du foin à volonté quand l’herbe sera trop pauvre.

– Des copains :

C’est à dire un troupeau de chevaux. Tous pieds nus pour éviter les gros bobo et qui s’entendent bien.

– De l’espace :

Sirène vit déjà au pré à l’année, parce que le box n’est pour moi, pas fait pour les chevaux. Il y aurait de grand abris confortable pour se reposer, pour se protéger de la pluie et du vent l’hiver. Pour se mettre au frais l’été et éviter les mouches plates. Elle aurait un pré suffisamment grand pour pouvoir courir et éviter le surpaturage du troupeau.

Un paradis pour la cavalière

Je rêve d’une écurie, avec une belle aire de pansage couverte, 1 ou 2 box au cas où il y aurait un soucis de santé qui le nécessite. Un solarium pour sécher rapidement et une douche pour mouiller rapidement.

Pour travailler, j’aimerai un beau rond de longe clôturé haut . Une grande carrière et un grand manège ( j’aime pas la pluie et Sirène n’aime pas les flaques d’eau) .
J’aimerai plein de chemins de randonnées avec des chemins très variés. Des forêts, des champs, de la plage , avec du plat mais aussi des montées et des descentes.

Un paradis pour la propriétaire

Si tout pouvais se nettoyer tout seul, qui n’a jamais rêver que le sol se balaye seul ou que les crottins des champs disparaissent.

Je rêve de voir ma jument de la fenêtre de ma maison, que ce soit d’une jolie véranda ou d’une fenêtre qui sert de coin lecture.

J’aimerai également une belle sellerie, remplie, autant rêver jusqu’au bout.

 

Cet article a été écris suivant le thème de la cavalcade des blogs de ce mois-ci choisi par Pony Driver.

Photo de l’article : Stephex Stables

Post Author: Aliénor

Cavalière passionnée, propriétaire d'une jument trotteur français du nom de Sirène du Bijou qui fait régulièrement office de crash test.
Ma vie se résume a monter a cheval et manger des bonbons devant Netflix.

One Reply to “Mon écurie de rêve”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.