Site Loader

La rencontre qui a changé ma vie c’est une question que je ne me suis jamais posé, c’était une évidence.
C’est le thème lancé par Cavali’Erre ce mois-ci pour La Cavalcade des blogs . (Tout résumé là)
C’était pour moi un thème idéal pour vous parler d’elle et de moi, un peu comme Aliénor et son article publié le mois dernier pour la cavalcade. (à retrouver ici)

On a tous ou toutes eu une rencontre qui nous a marqué et qui a parfois même changé notre vie. Je vais vous raconter un bout de mon histoire car cette rencontre a tout changé.

Je suis cavalière depuis mes 4 ans. J’aimais monter à cheval mais c’est depuis que j’ai rencontré l’être qui partage ma vie aujourd’hui, le même qui m’a fait aimer le cheval pour tout ce qu’il est et représente.

C’était en 2012, j’avais arrêté l’équitation et je me sentais déprimé suite à un événement survenu quelques jours avant noël et qui m’a profondément blessé. Je n’étais pas bien dans ma peau, je ne m’alimentais que de temps en temps et pleurais toutes les nuits. J’étais vraiment dans une période noire. Le cheval me manquait et je me suis mise à rechercher sur des sites de ventes sur internet, des annonces de chevaux à vendre. Mes parents n’étaient pas au courant que je regardais des offres mais ça me remontait un peu le moral de rêver de devenir la propriétaire de l’un de ses équidés en vente.

Puis deux jours avant le réveillon, je tombe sur l’annonce d’une petite ponette, très mignonne et là c’est le coup de cœur qui se produit. Elle me rappelle un cheval qui m’a beaucoup apporté et qui est aujourd’hui au paradis. Sans demander l’avis de mes parents je prends contact avec la propriétaire pour avoir plus de renseignements sur la ponette en question. Quand je reçu une réponse par mail on était le 24 décembre 2012. Je montre alors l’annonce à mes parents et leur demande si on peut juste aller la voir pour un essai même si ça n’engage à rien. Voyant que ça me redonnait le sourire, ils ont accepté. J’avais déjà prévu tout pour son achat et son entretien. Il me manquait juste le pré pour la loger. Mon père m’annonça avant le repas qu’éventuellement il aurait trouvé une pâture pour la mettre. Je sautais de joie, le sourire illumina mon visage et je retrouvais petit à petit l’appétit. Quelques jours après le premier de l’an, je suis allée la voir pour confirmer ou non mon coup de cœur. Quand je la vois enfin, mon cœur confirme que c’est bien elle et pas une autre que je souhaite avoir.

Le 14 Janvier 2012, elle arrive chez moi et notre histoire commence. Nos débuts ont été très difficiles. Je n’avais pas le recul d’une propriétaire mais seulement d’une cavalière de club qui pensait qu’il fallait la travailler dès le début. Elle m’a fait comprendre que ce n’était pas comme cela que ça fonctionnait en refusant que je l’approche à moins de 4 mètres d’elle. C’est en me remettant en question que je comprends que le problème venait de moi. Il fallait que je change alors de technique et décide de gagner d’abord sa confiance. Encore aujourd’hui, je me remets souvent en question quand on se retrouve face à un conflit toute les deux.

Mais une chose est sûre elle m’a fait comprendre ce que c’était d’être propriétaire, elle m’a fait mûrir et surtout elle a donné un sens à ma vie. Elle est ma raison de vivre aujourd’hui. Elle est mon miroir, on se complète.
Sans elle, je ne serais pas celle que je suis aujourd’hui. Son bonheur fait le mien chaque jour. Elle est là pour moi et je serai là pour elle jusqu’à son dernier souffle.

11205569_1645249149074353_8188670319461610507_n

Elle sera la plus belle rencontre de ma vie !


Coralie

Partage

Post Author: Coralie

Je m'appelle Coralie et j'ai 20 ans.
Je pratique l'équitation depuis l'âge de 4 ans. Je suis montée en club jusqu’à l’âge de 16 ans. J’ai fait pas mal de compétitions mais ça ne me plaisait plus autant et l’esprit qui y règne ne me convenait plus . J’ai donc arrêté de côtoyer les chevaux suite à une mauvaise expérience en club. Mais quand on aime les chevaux…J’ai donc pris la décision de devenir propriétaire et ne plus monter en club. Mes parents m’ont offert ma première jument. Cela fait donc 4 ans que je suis propriétaire d’une double ponette d’1m35 de 9 ans, qui répond au nom de Titouane.
Elle fait mon bonheur au quotidien et j’ai découvert la vraie passion pour le cheval en lui-même et non la pratique pour l’équitation. Je ne monte plus aussi souvent, je viens voir ma jument pour venir la voir. Quand on devient propriétaire, on apprend grâce à son cheval que l’équitation ce n’est pas juste monter à cheval mais c’est de s’en occuper, de l’observer afin de comprendre ses attentes, ses besoins…

Apprendre à écouter pour construire une réelle relation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.